Publication 2011

 

Fermeture annoncée

Histoire banale ? Peut-être. Celle d’une fermeture d’un site industriel et des drames qui la composent.

Un conseil, des bureaux, un atelier, sont frappés d’un ordre qui vient d’un en haut invisible.

Une tragédie se déroule là. Tragédie industrielle. Tragédie en vers. Alexandrins, octosyllabes, pentasyllabes suivant l’échelle dans la société.

Tout semble aller de soi, les ordres sont donnés et reçus, les convocations se font. Mais des forces secrètes, des tensions sous-jacentes, des fragilités humaines, des résistances intérieures, tissent des liens secrets.

A l’esquisse de révolte suit un changement de chef. L’égocentrique est remplacé par l’implacable. Mais le cap est le même.

Entre révolte et soumission, les plus fragiles sont touchés au cœur de leur être. Certains passages à l’acte catalysent la colère des rescapés.

Et lorsque tout est au bord du chaos, seule la solution initiale devient finale.

Aux confins d’un quotidien où le sens même se perd, se dégage de la pièce une vision crépusculaire d'un système qui porte en lui l'irrépressible secret d'un désir de mort.